AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

  • *** Clic sur la couv pour voir son résumé !
  • *** Si le bruit du chat vous gêne, vous pouvez l'enlever
  • *** Un SP = Une chronique, contactez Mixjux
  • *** Page Facebook : Mix de Plaisirs
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Nightrunner T6 : Le coffre des âmes - Lynn Flewelling
Aujourd'hui à 18:16 par smalad

» Inscription swap noel 2017
Aujourd'hui à 18:12 par smalad

» Relation Interdite - L.A. Witt
Aujourd'hui à 9:10 par smalad

» Ombre Basse - Morgan Lebel
Aujourd'hui à 9:05 par smalad

» Le Prince de la Planète oubliée - J.K. Pendragon
Aujourd'hui à 8:49 par christian4030

» Façade - Zahra Owens
Aujourd'hui à 0:25 par Maxardim

» Les indiscrétions des Mixous sur... HV GAVRIEL
Hier à 20:32 par HV GAVRIEL

» Une histoire d'amour tenace T3: Tourmanté - Melanie Hansen
Jeu 16 Nov - 20:44 par seriallectrice

» Jäger- Amheliie & Maryrhage
Jeu 16 Nov - 20:38 par seriallectrice

» [Jeu] Devinez qui je suis...
Jeu 16 Nov - 19:08 par smalad

» Family T3 : Plus que tout - C. Cardeno
Jeu 16 Nov - 18:47 par Clair Obscur

» Un Marine courageux - EM Lynley
Jeu 16 Nov - 17:06 par Dwenye

» le Gardien T2 : Tsunami - L.N. Nikita
Jeu 16 Nov - 16:51 par Lyonjp

» Mountains Paradise - Nm Mass
Jeu 16 Nov - 16:50 par Lyonjp

» Le dernier Héritier des Loups T3 - Nathdawn
Jeu 16 Nov - 16:48 par Lyonjp

» Attirance élémentaire T1 : La Valse de l'Eau - Hayley B. James
Jeu 16 Nov - 16:06 par Els Reader

» Les amants de Lexington T1 : L'étalon sauvage - Ariel Tachna
Mer 15 Nov - 17:13 par Clair Obscur

» La malédiction du Scarabée bleu - Josh Lanyon
Mer 15 Nov - 17:00 par Clair Obscur

» Rage au coeur ( Monde de Gaîa) - S.M. Gerhard
Mar 14 Nov - 15:46 par alinoras

» Scarlet et le Loup Blanc T4 : Le pacte interdit - Kirby Crow
Mar 14 Nov - 14:38 par Millie

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 112 le Jeu 23 Fév - 10:01

Partagez | 
 

 Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alex Lether



Messages : 19
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Lun 10 Mar - 17:57

Bonjour à tous,

Tout d’abord je voudrais remercier Mixjux pour son invitation à participer à ce forum.
Comme demandé, je vais commencer par une présentation :

Quelques mots sur moi :
J’ai 36 ans, je suis Alsacienne et je suis psychologue du travail. Je travaille dans l’insertion professionnelle auprès d’un public majoritairement en difficulté (langue, diplôme, absence de permis, handicap éventuel…) que je conseille dans ses démarches de recherche d’emploi ou de formation.

J’aime lire, les séries, les films modernes, classiques ou de Bollywood, les jeux vidéo point’n click ou escape games, et j’ai la chance d’avoir une collègue qui me motive à aller au fitness presque tous les midis.
Ecrire, aussi, bien qu’avant mon premier roman, je n’aie eu à mon actif que des débuts de récits (qui me font rougir de honte quand je tombe dessus) et deux ou trois nouvelles qui ne sont pas publiables en l’état.
Mes écrits :
- « De chair et d’Ombre », publié le 22 novembre 2013 dans la collection HQN de Harlequin. Je vous donne le résumé : La nuit, l’Ombre est le plus grand des voleurs du royaume, mais aussi l’espion du roi.
Le jour, il redevient Méthias, courtisan nonchalant dont tous les nobles se méfient.
Adamon, le chef de la garde, n’en a aucune idée et continue de traquer l’Ombre sans relâche comme l’ennemi public numéro 1. Pourtant, sans le savoir, il connaît depuis l’adolescence cet homme qu’il rêve de capturer. Et non seulement il le connaît, mais il en est très proche. Si proche, que ce dernier éprouve pour lui des sentiments qu’il a de plus en plus de mal à dissimuler…
Il s'agit d'une romance m/m qui prend place dans un contexte fantasy et d'intrigue policière et les héros vont devoir collaborer puisqu'un tueur en série et des comploteurs menacent le royaume.


- « Papillon de nuit », nouvelle publiée sur le site Manyfics sous le pseudonyme Alther. On y retrouve des points communs avec « De chair et d’Ombre » car le but était de tester un peu les avis de lecteurs avant l’envoi aux éditeurs (puisque jusque-là, je n’avais jamais osé faire lire mes écrits à qui que ce soit).

Je suis ravie de cette opportunité d’échanger avec vous et j’essaierai de répondre aux mieux à vos questions éventuelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mixjux
Admin
avatar

Féminin Messages : 7878
Date d'inscription : 02/05/2013
Age : 30
Localisation : Ici... et ailleurs !

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Lun 10 Mar - 18:24

Merci à vous d'avoir accepté !

Je rappel que moi j'ai adoré de chair et d'ombre !!

Question : Comment vous ai venu le thème de l'homosexualité ??? ...... Et peut-on se tutoyer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mixdeplaisirs.forumactif.org
Crystalelyn

avatar

Féminin Messages : 1621
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 27
Localisation : Algérie

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Lun 10 Mar - 18:36

Question suivante : Y aura-t-il un autre livre MM à venir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Lether



Messages : 19
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Lun 10 Mar - 18:40

@ Mixjux :
Merci !
Oui, bien sûr qu'on peut se tutoyer.
En réponse à la question, j'ai toujours aimé les romances mais je trouvais plus jeune qu'il manquait des récits qui abordaient des relations entre personnes du même sexe. Et bizarrement, quand j'imaginais des romances que j'avais envie d'écrire, il y avait toujours des personnages secondaires dans l'histoire généralement des hommes) qui étaient homosexuels.
Lorsque j'ai imaginé les prémices de ce qui allait devenir De chair et d'Ombre, c'était le cas : une histoire d'amour principale hétéro, et deux personnages secondaires (Adamon et un autre qui n'avait pas encore de prénom !), mais je me suis rendue compte qu'il s'agissait des personnages que j'arrivais le plus à imaginer, point de vue physique, psychologie et interactions. Quand j'ai décidé de laisser tomber tout le reste et de me concentrer sur ces deux-là, l'histoire s'est écrite toute seule. Et quand je dis toute seule, j'avais vraiment l'impression d'être en écriture automatique, donc c'est que quelque part ça devait se faire...

@Crystalelyn :
J'aimerais bien ! Il y a un projet qui est en cours, qui fait une vingtaine de pages et que je réfléchis à réorienter légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystalelyn

avatar

Féminin Messages : 1621
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 27
Localisation : Algérie

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Lun 10 Mar - 18:43

Merci pour ta réponse. On surveillera bien sur !  bounce 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
katia161269

avatar

Féminin Messages : 3046
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 47
Localisation : Belgique - Mons

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Lun 10 Mar - 20:30

Je comprends mieux pourquoi j'ai eu l'impression de "déjà lu" quand j'ai lu De chair et d'ombre  lol! 
J'avais lu la nouvelle quelques temps plus tôt  Very Happy 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mixjux
Admin
avatar

Féminin Messages : 7878
Date d'inscription : 02/05/2013
Age : 30
Localisation : Ici... et ailleurs !

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Lun 10 Mar - 21:01

Tu lis des M/M je suppose ? Peux tu nous donner ton top 3 ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mixdeplaisirs.forumactif.org
Alex Lether



Messages : 19
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Lun 10 Mar - 21:10

Justin'love
La dernière concubine
Cœur de démon (mention spéciale pour celui-là : il m'est tombée dans les mains à la Fnac tout à fait par hasard parce que quelqu'un l'avait mal rangé, et ça a été une sorte de révélation qui a finit par m'inspirer près de 10 ans plus tard !).

Et si je devais en rajouter un, ce serait Les yeux de tempête d'Anne Rossi, parce que j'étais admirative du style d'écriture de l'auteure et que c'est un élément auquel je prête beaucoup attention. Mais j'avoue que j'en ai plusieurs dans ma Pile à Lire et si ça se trouve, ma liste se rallongera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
QhuinnyBlay

avatar

Masculin Messages : 205
Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 34
Localisation : Dans les bras de Milian & Alexis (voire plus ^^)

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Lun 10 Mar - 23:32

Tous d'abord je vous félicite pour votre écrit.

Lorsque vous dites "je n’avais jamais osé faire lire mes écrits à qui que ce soit" était-ce par timidité où parce que vos personnages étaient gay ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laeletlo.weebly.com/
Alex Lether



Messages : 19
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Mar 11 Mar - 12:57

Merci !
Non, pas spécialement. Faire lire mes écrits quels qu'ils soient. Je pense qu'il y avait (et qu'il y a encore) une certaine pudeur à dévoiler ce qui sort de ma tête. Evidemment, le fait que mes héros soient gay n'a rien arrangé non plus, mais disons que ce n'est pas à cause de ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mixjux
Admin
avatar

Féminin Messages : 7878
Date d'inscription : 02/05/2013
Age : 30
Localisation : Ici... et ailleurs !

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Mar 11 Mar - 14:36

Tu es du genre auteur "sérial killer" avec tableau, photo, descriptions, plan... ou plus du genre auteur hippie, qui se laisse porter par son histoire et ses perso ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mixdeplaisirs.forumactif.org
QhuinnyBlay

avatar

Masculin Messages : 205
Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 34
Localisation : Dans les bras de Milian & Alexis (voire plus ^^)

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Mar 11 Mar - 17:36

Dernière petite question.

Si vous aviez un conseil à donner à un/une futur(e) auteur(e), se serait lequel ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laeletlo.weebly.com/
Alex Lether



Messages : 19
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Mar 11 Mar - 18:34

@ Mixjux :
Question difficile, car je n'ai de recul que sur une seule expérience. On va dire qu'en ce qui concerne "De chair et d'Ombre", c'était la hippie qui écrivait. Je n'ai absolument rien préparé, rien construit à l'avance. J'avais bien sûr quelques idées et quelques images dont je savais qu'elles figureraient dans l'histoire (une vague idée de trame, des héros et du méchant), mais j'ai découvert l'histoire au fur et à mesure que je l'écrivais. C'est pourquoi je suis la première surprise en découvrant les commentaires de certains internautes : deux intrigues qui finissent par s'entrecroiser... J'ai réussi à faire ça sans m'en rendre compte et non, ce n'était pas planifié ! Disons que je me suis juste laissée porter par la nécessité d'être logique et quand vous savez au fond de vous qui va être l'antagoniste principal, vous écrivez en conséquence. Après, il est possible que pour d'autres récits, je ressente la nécessité de construire des plans. Je pense que rien n'est figé et que chaque expérience d'écriture, même pour un même auteur, peut être différente.

@ QuinnyBlay :
Aucun souci !
Hum... Des conseils plutôt qu'un seul. Qui ne sont pas une vérité absolue, mais simplement ce que j'ai appris de cette récente expérience.
- Tout d'abord, écrire pour soi, écrire ce qu'on a envie d'écrire. Pas parce que tel sujet est à la mode ou parce que ça "fait genre". En gros, si vous avez envie d'écrire de la bit-lit par exemple, faites-le par envie, mais pas parce que vous pensez que ce genre passera mieux qu'un autre, sinon il y aura moins de coeur dans l'histoire, moins d'âme peut-être, et ça s'en ressentira à la lecture.
- Ensuite, ne pas anticiper (ça, c'est pour ceux qui n'ont pas besoin de faire des plans), ne pas se prendre la tête sur la taille du récit qu'on envisage. Dans mon cas, je me suis dit : hop, je m'y mets, on s'en fout si ça fait 50 pages ou 500, on verra bien. Le fait de ne pas avoir de contrainte ou de pression en terme de taille (je ne parle pas des appels à texte spécifiques, bien entendu, là c'est autre chose) permet, à mon sens, de libérer son esprit et de mieux se laisser aller. Après, il se peut que d'autres travaillent mieux dans un cadre rassurant, avec un objectif de nombre de mots approximatif, mais si cette méthode ne marche pas, eh bien pourquoi ne pas essayer l'autre ?
- Certains lecteurs se plaignent parfois que les personnages de tel ou tel roman n'ont pas de consistance, sont antipathiques, ou ont des comportements illogiques par exemple. Je pense qu'il ne faut pas faire à ses personnages ce qu'on aimerait qu'ils fassent uniquement pour faire avancer son scénario dans le sens prévu, mais parce que c'est comme ça qu'ils fonctionnent. C'est parfois difficile de cerner la psychologie de ses personnages, mais pour ma part je n'ai vraiment pu commencer à travailler et à imaginer leurs réactions que lorsque j'avais des photos sous les yeux (un moyen comme un autre, je suppose que chacun a sa méthode). Après, évidemment, ils s'en sont dégagés pour avoir leurs propres visages, mais l'idée, c'est de commencer l'histoire en se basant sur du solide, du concret, et ça évite de partir dans tous les sens avec ses personnages.
- Accepter l'imprévu. Si une idée vous vient au rayon surgelé du Super U, accepter que l'histoire puisse prendre un tour inattendu, même si ça ne rentre pas dans les cases que vous aviez dessinées au départ. Si ça arrive, c'est souvent parce que votre inconscient a compris que c'est comme ça que c'était le plus logique, c'est une preuve que vos personnages ont de l'épaisseur, puisqu'ils vous emmènent ailleurs. Evidemment, si ça fiche tout votre scénario en l'air, il faut y réfléchir, mais parfois on trouve un moyen de raccrocher les wagons après-coup, et ce n'est pas nécessairement du replâtrage, au contraire l'histoire peut même être meilleure.
- Accepter la critique, si vous faites appel à des beta-lecteurs, ou accepter les suggestions de l'éditeur. En ce qui me concerne j'ai vraiment pu discuter avec l'éditrice des questions qui me venaient et j'ai accepté de couper des passages trop long, de réorienter le texte selon des points de vue, j'avais un peu peur au début de le "dénaturer" mais avec le recul je me rends compte que c'est mieux. A partir de là vous pouvez développer une relation de confiance (et si vous accepter de changer des choses nécessaires, on acceptera plus facilement que vous gardiez des éléments auxquels vous tenez vraiment par exemple). Donc, écouter les avis extérieurs, qui sont toujours plus objectifs.
- Y croire et ne pas se décourager !
Voilà. Pfouu ! Ma liste n'est pas exhaustive, mais c'est déjà pas mal, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mixjux
Admin
avatar

Féminin Messages : 7878
Date d'inscription : 02/05/2013
Age : 30
Localisation : Ici... et ailleurs !

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Mar 11 Mar - 18:42

Bravo et merci de tes réponses !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mixdeplaisirs.forumactif.org
Alex Lether



Messages : 19
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Mar 11 Mar - 18:46

De rien !
Ce n'est pas évident de donner des réponses de ce type quand on a à son actif qu'un modeste roman, mais puisqu'on me fait l'honneur de me poser des questions, je me dois d'y répondre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
QhuinnyBlay

avatar

Masculin Messages : 205
Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 34
Localisation : Dans les bras de Milian & Alexis (voire plus ^^)

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Mer 12 Mar - 0:11

Merci beaucoup pour vos réponses.

Vous n’avez fait qu’un seul roman (pour l’instant) mais c’est grâce à des auteur(e)s comme vous qui permettent à des personnes comme Mix, Katia, Crystalelyn, moi et beaucoup d’autre de penser que peut-être nous aurons aussi une chance d’être publier un jour.

Et ça, se n’est pas négligeable.

Encore merci d’avoir pris le temps de répondre à toutes nos questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laeletlo.weebly.com/
Alex Lether



Messages : 19
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Mer 12 Mar - 11:57

De rien !
Par contre, je précise que lorsque j'ai commencé à écrire De chair et d'Ombre, cela m'a beaucoup aidée et rassurée de lire des forums et des sites consacrés à l'écriture. Même si l'on doit savoir faire la part des choses dans tous les conseils qu'on lit, et surtout savoir se dégager du côté "règle absolue" (parce qu'un auteur doit avant tout sentir les choses et pas seulement suivre des règles à la lettre), ça permet de réorienter son récit si on se rend compte que des choses ne colleront pas, comme le fait d'éviter des clichés sans cesse rabâchés par exemple.
Pour ceux que cela intéresse, le site www.ecriture-livres.fr est très bien fait. Le Blog de tonton Beorn est sympa aussi, ainsi que le blog de Syven et le site Espaces Comprises (conseils d'écriture ou informations utiles sur l'édition). Enfin on trouve parfois des conseils intéressants chez des habitués de la fanfiction (les "Archives de Mimi Yui" par exemple) pour varier ses verbes de dialogue etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
QhuinnyBlay

avatar

Masculin Messages : 205
Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 34
Localisation : Dans les bras de Milian & Alexis (voire plus ^^)

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Mer 12 Mar - 19:09

Merci beaucoup pour le lien et autre blog. Je vais aller voir cela.

Ah ben... pour ressentir, je ressens *un peux trop d'ailleurs*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laeletlo.weebly.com/
Tornadeo

avatar

Messages : 1902
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 38
Localisation : Commodore

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Jeu 15 Mai - 19:36

Je voudrais savoir...... En fonction/pourquoi de quoi/qui choisis-tu les prénoms de tes personnages? (ma question est-elle assez claire?)  Razz 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Lether



Messages : 19
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Jeu 15 Mai - 20:57

Oui, pas de souci, c'est assez clair !

En ce qui concerne De chair et d'Ombre, c'est un peu le bazar pour les prénoms : pour certains ils me sont venus spontanément (Adamon est le personnage qui m'est venu le plus vite et le plus construit dans ma tête d'ailleurs, et son prénom s'est imposé, une sorte de mélange entre Adam et Damon), pour Méthias c'est parce que j'adorais Mathias et que j'ai choisi de changer une seule lettre pour faire fantasy et du coup ça collait pile au personnage que j'imaginais.

Ussar... bon allez, j'ose le dire : parce que j'étais en train de regarder "le Hussard sur le toit" à la télé ! Pour plein d'autres j'ai pris tout simplement le calendrier des saints pour changer l'ordre de certaines lettres, afin que ça sonne à la fois "vrai" et fantasy, parce que les noms dans ces romans sont souvent imprononçables et tarabiscotés et que je voulais éviter ça (du coup, par exemple Joren, c'est le prénom Jérôme que j'ai tordu dans tous les sens jusqu'à ce qu'il me plaise), Emyel je l'ai transformé lorsqu'il a été question d'édition (j'avais une cliente turque dont le nom de famille sonnait fantasy, du coup il a été un tout petit peu changé pour que son nom ne figure pas dans le bouquin), pour Ophidia je tenais à la symbolique phallique du serpent (rapport au complexe d'Œdipe du héros).
Demios... je ne me rappelle plus.

En gros, je pense qu'il n'y a pas de règles définies à l'avance ! Il faut simplement que le nom colle au visage que l'on imagine, je suppose...

J'espère avoir été utile !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tornadeo

avatar

Messages : 1902
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 38
Localisation : Commodore

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Jeu 15 Mai - 21:09

Au vue de tout les noms,t'es tu déjà arrivé de te mélangé les pinceaux avec les noms/ personnages pendant l'écrire de ton roman?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Lether



Messages : 19
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Jeu 15 Mai - 21:27

Non, jamais. Dans ma tête, chacun avait son visage et son caractère, donc je ne risquais pas de les mélanger. Maintenant, je ne dis pas que cela ne m'arrivera jamais... En revanche, si je tape trop vite, oui je peux oublier une lettre surtout quand le nom est inhabituel et contient des H en plein milieu par exemple, là je vérifie l'orthographe régulièrement pour me souvenir de là où j'ai décidé de placer ce fichu H... mais ça ne concerne pas De chair et d'Ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tornadeo

avatar

Messages : 1902
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 38
Localisation : Commodore

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Jeu 15 Mai - 21:34

Aimerais tu que quelqu'un utilise tes personnages pour faire une Fanfiction?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Lether



Messages : 19
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Ven 16 Mai - 21:51

Bonsoir,

Désolée pour ce temps de réponse. Le fait est que dans l'absolu, cela ne me poserait pas de problème dans la mesure où il serait bien précisé qu'il s'agit d'une fanfiction, et que l'histoire d'origine, donc le titre de mon roman et mon nom, soient bien mentionnés si par hasard un tel texte devait être rendu public. D'autre part, si les personnages devaient être utilisés pour interagir de manière contraire à l'esprit dans lequel j'ai écrit ce roman, je souhaiterais bien entendu que cela soit précisé aussi : je ne souhaite pas que des lecteurs qui ne connaissent pas mon histoire se méprennent sur le roman d'origine, ce qui pourrait nuire à ma réputation dans certains cas.

Le problème, si je puis dire, c'est que c'est bien dans l'absolu. Je m'explique : je suis encore débutante dans tout ce qui concerne l'aspect légal de l'édition (même si j'apprends au fur et à mesure et qu'il y a une distinction entre les différents droits : d'auteur, patrimoniaux / moraux etc.) et pour mon histoire, j'ai signé un contrat. Je ne suis donc pas la seule décisionnaire et mon éditrice serait la plus à même de m'éclairer sur ce point et, peut-être, sur les éventuelles retombées néfastes que cela pourrait avoir. Je lui ai posé la question aujourd'hui, pour pouvoir te répondre au mieux et ne pas commettre d'impair. Je ne manquerai pas de t'en faire part lorsque j'aurai sa réponse. En attendant cet éclaircissement, je ne souhaite donc pas qu'une telle fanfiction, si elle devait exister, soit rendue publique (ex : blog, forum ou site de fanfiction).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Lether



Messages : 19
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Lun 19 Mai - 21:16

Hello,

Je viens d'avoir la réponse de la part de mon éditeur : pas de problème en ce qui concernerait ce type de projet. J'en serai donc flattée si quelqu'un qui a suffisamment aimé les personnages et le contexte déciderait un jour de s'en inspirer pour construire une histoire, et du moment que l'histoire d'origine est mentionnée, ça ne pose aucun souci.

Bonne soirée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fjudy

avatar

Féminin Messages : 925
Date d'inscription : 24/01/2014
Age : 35
Localisation : Gard

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Jeu 22 Mai - 21:11

Bonsoir Alex, tu n'imagines pas ma joie quand j'ai vu que Harlequin éditait enfin une romance M/M. ( J'ai toujours lu des livres de cet éditeur. ) Et je n'ai pas été déçue en la lisant j'ai beaucoup aimé ton roman.
Merci à toi de parler de ta façon d'écrire, c'est vraiment intéressant.
Je souhaitais aussi te remercier pour avoir demander à ton éditeur son point de vue sur la fanfiction, j'en ai beaucoup écrit il y a quelques années et j'avais l'impression que les éditeurs et les auteurs acceptaient à contre cœur ce genre d'écrit. Même si depuis une fanfiction est devenue un best seller mondial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://julieforgeron.wordpress.com/
Alex Lether



Messages : 19
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Ven 23 Mai - 13:48

Bonjour,

J'en suis ravie, c'est toujours un plaisir de voir que des lecteurs ont passé un bon moment de lecture et qu'ils ont pu rêver quelque temps en compagnie des personnages.

Et de rien : j'ai accepté de me prêter au jeu, bien entendu il faut garder à l'esprit que l'expérience dont je parle concerne à ce jour un seul roman. D'ailleurs depuis quelques temps je suis dans l'écriture d'un deuxième, et je me rends compte que mon vécu et mon ressenti n'ont rien à voir entre celui-ci et De chair et d'Ombre. Peut-être est-ce la même chose pour d'autres auteurs.

Quant à la fanfiction, effectivement certains auteurs (les éditeurs, je n'en sais rien) refusent que l'on utilise leurs personnages, ce que je peux comprendre. Je crois qu'il n'y a pas de bonne réponse à cela et que ça dépend vraiment de leur propre ressenti face à ce qu'ils ont créé, ainsi un oui comme un non sont tout autant respectables et compréhensibles. De mémoire, je crois que J. K. Rowlings a clairement exprimé son accord pour qu'on puisse écrire des fanfictions sur Harry Potter, d'un côté c'est flatteur et il faut reconnaître que ça contribue aussi à la fois à son succès et aux ventes. D'autres craignent que leurs bébés leur échappent, ça se comprend aussi dans la mesure où un auteur qui a passé beaucoup de temps à s'impliquer dans sa création, ses persos (au point de les croire vivants) et son univers etc. peut être un peu agacé de voir que d'autres se "contentent" d'exploiter le fruit de son travail ou bien le dénaturent dans certains cas. De mon côté je pense que c'est plutôt flatteur, mais je t'avoue que je suis réaliste et je ne suis pas certaine qu'un seul modeste roman puisse susciter cette envie (mais pourquoi pas ?).

Quant au best-seller mondial que tu évoques, je pense que tu parles des 50 nuances qui, d'après ce que j'ai compris, est inspiré de Twilight. Je n'ai pas  encore lu les 50 nuances qui est encore dans ma PAL (en revanche j'ai lu Twilight) mais je continue toujours à me demander en quoi ce serait une fanfiction. Je n'ai toujours pas compris comment un roman contemporain, pas fantastique, SM, et entre une jeune femme et un milliardaire pourrait avoir un lien quelconque avec cette histoire de vampires et de loups-garous... Quoi qu'il en soit, c'est la preuve qu'aimer un livre peut inspirer chez des auteurs en devenir des histoires qui, après avoir été bien travaillées, donnent des choses complètement différentes de leurs sources (du coup, il n'est plus question de plagiat), et qui peuvent être tout aussi bien. Alors si une histoire aimée résonne dans l'esprit de quelqu'un et que ça peut favoriser la créativité, je pense que c'est positif et qu'il faut continuer à encourager les merveilles qui peuvent parfois sortir de l'esprit humain.

Pour conclure, il n'y a pas encore de législation figée à ce niveau. Le plagiat, oui c'est illégal, mais en ce qui concerne la fanfiction, du moment que ce n'est pas à but commercial donc lucratif, c'est plus flou. L'auteur cède certains droits à l'éditeur dans le cadre d'une exploitation commerciale, en contrepartie de droits d'auteur qu'on lui verse, mais il conserve les droits en lien avec la paternité de son œuvre, de mémoire c'est le droit moral (et là, ça vaut aussi pour n'importe qui ayant créé une œuvre et l'ayant laissée dans son tiroir : qu'on ait fait de l'argent avec ou que personne n'en ait pris connaissance, il possède ce droit). Donc, dans le cas de la fanfiction, je crois qu'il faut simplement savoir respecter le souhait de l'auteur quand celui-ci ne veut pas qu'on fasse n'importe quoi, car à mon sens le droit et le respect sont deux choses différentes : ce n'est pas parce qu'on ne viole pas la loi que c'est forcément respectueux, décent ou correct envers quelqu'un, et c'est là qu'interviennent les appréciations au cas par cas.

Voilà. Un long pavé, encore une fois... Il faudrait que j'apprenne à synthétiser. Bonne journée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fjudy

avatar

Féminin Messages : 925
Date d'inscription : 24/01/2014
Age : 35
Localisation : Gard

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Sam 24 Mai - 7:04

Merci pour ta réponse, moi les pavés ne me dérangent pas.

Pour les 5O nuances j'ai lu le premier tome et c'est bien une fanfiction de Twilight, c'est que l'on appelle un univers alternatif, ici les vampires sont des humains. J'ai retrouvé tous les personnages de Twilight, j'ai même repéré la voiture de Bella qui avait changé de marque et de couleur. Et ça m'a gêné j'ai eu l'impression de lire une fanfiction, peut-être que si je ne l'avais pas su ou si je n'avais pas eu l'habitude de lire des fanfictions ou encore si je n'avais lu Twilight, je n'aurais rien vu et aimé.

J'ai une question, ton roman est plutôt sage par rapport à ce que l'on peut lire dans d'autres romances M/M, est-ce que c'était ton choix ou celui de l'éditeur ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://julieforgeron.wordpress.com/
Alex Lether



Messages : 19
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Sam 24 Mai - 11:40

Merci pour avoir éclairé ma lanterne ! Il est vrai que j'ai lu Twilight il y a longtemps, alors peut-être que quand je me mettrai à 50 nuances, les liens entre les deux histoires ne me paraîtront pas autant évidents. Nous verrons bien !

En réponse à ta question : c'était mon choix, à aucun moment l'éditeur ne m'a demandé de toucher aux scènes d'amour, il leur a plu tel qu'il était et les corrections portaient sur d'autres points plus techniques. J'ai constaté que plusieurs personnes ici semblent effectivement penser que c'est l'éditeur qui se montre pudique, n'oublions pas qu'il s'agit de la branche numérique de Harlequin et qu'ils éditent autant des romans softs que des romans dans des collections plus érotiques. D'ailleurs, en ce qui concerne plus particulièrement la collection HQN, je rappelle que parmi les premiers ouvrages sortis figurent des nouvelles érotiques de Gilles Milo-Vacéri (A la maison close, Marie-Gabrielle...), donc l'éditeur n'est pas opposé aux histoires plus épicées. Simplement, la collection HQN a le souhait de ne pas se contenter QUE des romances, mais est ouvert à d'autres types d'intrigues, pour preuve les nouvelles plus classiques et pas du tout érotiques du même Gilles Milo-Vacéri que je viens d'évoquer et qui sait être polyvalent, dirons nous, dans ses productions.

Quant à mon choix, il venait de plusieurs raisons :
- c'est mon premier roman, et comme je l'ai précisé lors de mon interview au salon du livre, je préférais en faire "pas assez" que "trop", car la frontière entre l'explicite et le vulgaire est mince et que je ne voulais pas me planter. Je mets en lien cette interview pour ceux que cela intéresserait : http://www.auboudoirecarlate.com/t8692-table-ronde-sur-la-romance-homosexuelle-salon-du-livre-23-mars-2014
- mon roman ne se concentre pas sur la seule romance. C'est avant tout une histoire d'évolution, un peu comme ce qu'on appelait les "romans d'initiation" autrefois, à savoir qu'un héros confronté à une problématique (interne ou externe, dans ce cas précis c'est un peu des deux) doit résoudre les conflits qu'il rencontre pour évoluer et parvenir au stade suivant. Ce n'est peut-être pas évident à la première lecture, surtout pour les lecteurs qui privilégient le côté romance et que le contexte ou l'évolution psychologique dans une histoire intéressent moins (et en ça, chaque lecteur a le droit d'avoir sa propre lecture et son propre ressenti), mais le personnage de Méthias a beau être adulte au moment des faits, il est encore coincé dans un fonctionnement d'adolescent rebelle qui cherche les limites et qui a une image paternelle défaillante (en psychologie, on parle de "la loi du père" censée donner ces limites, et qui est symbolisée ici par le personnage et le rôle d'Adamon puisque c'est le seul personnage masculin qui n'est pas faillible aux yeux de Méthias). Je pense que c'est cette complémentarité qui a intéressé HQN : action, fantasy, romance ET intrigue policière qui permet au héros d'avancer et de parvenir à un autre stade. Si j'avais voulu concentrer mon histoire sur de l'érotique, je ne me serai pas pris la tête avec tout le reste de l'intrigue ! Smile 
- Du coup, j'ai volontairement construit ce roman en reprenant certains éléments des contes de fées, puisque comme on le constate notamment chez Bruno Bettelheim dans "Psychanalyse des contes de fées", ceux-ci sont loin d'être de simples jolies histoires, mais bien des métaphores, des symboles des conflits que peuvent rencontrer les héros et qu'ils doivent résoudre pour avancer (et en ça, le personnage du méchant n'est ni plus ni moins que l'ogre dévoreur qu'on retrouve dans certains contes, puisque lui est resté coincé à un stade où il lui est impossible d'évoluer). Ainsi, un texte plus orienté "conte" dans les faits et le style, qui aurait contenu en plein milieu une scène trash et plus explicite, ne me semblait pas très équilibré par rapport à l'ensemble, mais là je suppose que c'est une question de perception personnelle. Et n'oublions pas qu'ils passent à l'acte et que même si c'est soft, on sait quand même ce qui se passe !
- Pour conclure sur ces raisons, bien sûr je me suis posée la question de savoir comment écrire ces scènes au moment de l'écriture. D'une part, j'avais vraiment en tête le souhait de faire de la scène intime un acte qui s'inscrivait dans une logique de rapprochement : en gros, je ne voulais pas faire du c... pour du c... uniquement parce que ça les démange et que c'est marrant (et sexy) de voir un perso se faire joyeusement "défoncer" par un autre, mais au contraire parce que c'était la suite logique pour l'évolution des sentiments de ces deux personnes, et comme dit plus haut j'ai préféré rester soft plutôt que me planter. D'autre part, parce qu'après y avoir bien réfléchi, je me suis rendu compte que si Méthias est bien du genre partant pour plus de "brutalité" et de fantaisie, à ces moments de l'histoire ce n'était pas le cas d'Adamon : lui, si psychorigide et traditionnel, respectueux envers les faibles, je ne le voyais pas trop se lâcher alors que c'était la première fois qu'il s'autorisait à sortir de ses schémas en couchant avec un homme, et qu'en plus il voyait bien que l'homme en question était blessé (physiquement la première fois, psychologiquement la deuxième) et amoureux de lui par-dessus le marché, donc je pense qu'il s'en serait voulu s'il l'avait "pris" brutalement. Ca me semblait donc plus logique par rapport à son caractère et à son côté un peu galant et vieux jeu, d'où la nécessité, à mon sens, de traduire tout cet aspect par l'emploi de mots et de phrases soft plutôt que de zapper la psychologie des personnages juste pour le plaisir de caser des scènes crues.

Attention, je n'ai rien contre les scènes plus épicées : je n'aime pas la vulgarité dans les scènes d'amour (ça ne me fait pas vibrer), mais il y a certaines histoires plus explicites qui sont très bien écrites. Tout comme nombre d'entre vous sur ce forum ont adoré "Tigres et démons" (je ne l'ai pas encore lu mais comme il a l'air très sympa je m'intéresse aux commentaires des lecteurs) alors que si j'ai bien compris, il n'y a aucune scène de sexe ! C'est bien la preuve qu'une histoire n'a pas besoin d'avoir automatiquement des scènes de sexe pour plaire à un lectorat, et c'est tant mieux. Il en faut pour tous les goûts.

Puisque tu évoques la question j'en profite donc pour soulever, si vous tous me le permettez, une hypothèse sur laquelle il serait bon de réfléchir : je crois que Harlequin souffre encore d'une mauvaise image chez certains lecteurs (pas tous heureusement, sinon cet éditeur ne serait pas leader sur le marché du roman sentimental), qui restent coincés dans l'image que "Harlequin c'est nul" sous prétexte qu'il est de bon ton et rigolo de se moquer ou de snober cet éditeur sinon "c'est la honte". Du coup, il est facile de partir avec des a priori qui faussent un jugement sur un roman dès le départ, a priori dont d'autres romans ne souffriront pas tout simplement parce qu'ils sont parus chez d'autres éditeurs mais dont certains, si on y réfléchit bien, ne sont pas très différents ! En résumé, je doute qu'un roman plus soft paru chez un autre éditeur connaisse autant de déchaînements de "oui, mais y'a pas assez de sexe" que le mien en a connu sous prétexte que j'ai été éditée chez Harlequin (pour preuve, le fameux Tigres et démons pour lesquels, bizarrement, les commentaires sur l'absence de sexe ne laissent pas transparaître le même accent de déception). Attention, comme je l'ai dit plus haut, je respecte parfaitement les ressentis des lecteurs, car des expériences de lecture ne se rationnalisent pas et dépendent forcément des goûts de chacun, donc sont toutes respectables. Simplement, mon but en poussant ce petit "coup de gueule", c'est de faire un peu réfléchir sur ces a priori qui m'attristent puisque j'ai constaté que nombre de lecteurs (pas forcément ici d'ailleurs, donc j'espère que toi-même et les autres visiteurs de ce chouette forum ne se sentiront pas visés Smile ) ont décidé avant même de lire mon roman que de toute façon il ne sera pas à la hauteur parce qu'il s'agit d'un Harlequin. Ils sont compétents, professionnels, de bon conseil, ils respectent l'auteur et ils m'ont fait confiance. Zut à la fin.

Puisque je suis très prolixe ce matin, je conclue avec ceci : ce n'est pas parce que les passages intimes restent softs dans De chair et d'Ombre que je m'interdirai d'en écrire des plus explicites dans d'autres histoires. Bien sûr, il est important de prendre connaissance du souhait des lecteurs, et j'en tiens compte. Simplement, je garderai bien en tête l'esprit et le style dans lequel le roman est écrit, parce que j'accorde de l'importance à un équilibre et une logique d'ensemble (ce qui ne m'empêche pas de lire et d'apprécier certaines histoires divertissantes au scénario "bidon" dont le seul but est de caser du sexe ! Je ne suis pas snob à ce point-là et ces histoires font beaucoup de bien au moral).

Enfin on verra bien, rien n'est figé ! En tout cas, merci de cette attention, et bravo aux courageux qui auront su aller jusqu'au bout de ce pavé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fjudy

avatar

Féminin Messages : 925
Date d'inscription : 24/01/2014
Age : 35
Localisation : Gard

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Dim 25 Mai - 7:04

Merci pour cette réponse, c'est passionnant de savoir comment tu as abordé tes personnages et ton roman.
Je suis assez d'accord avec toi pour les scènes coquines, leur présence ou non n'influencera pas mon avis sur un roman. Parfois même s'il y en trop ou si on sent que la scène de sexe et là pour le quota, je trouve que ça gâche l'histoire.
Et pour Harlequin je suis entièrement d'accord mais j'élargirais à la toute la littérature sentimentale. Pour avoir fréquenté certains forums d'écriture notamment sur la fanfiction. La romance et encore plus le M/M étaient considérés comme de la sous littérature, et du coup ça m'énervait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://julieforgeron.wordpress.com/
Alex Lether



Messages : 19
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Dim 25 Mai - 10:33

Mais de rien, j’en suis ravie.

Concernant les scènes coquines dans un roman, il est évident que cela dépend des envies et préférences des lecteurs : certains vont aborder un roman parce qu’ils ne veulent pas se « prendre la tête » à ce moment-là et qu’ils recherchent une histoire érotique sans intrigue compliquée, à d’autres moments leur humeur leur permet d’aborder des choses plus complexes et des scènes intimes plus soft leur conviendront très bien dans la mesure où ils chercheront une intrigue plus approfondie… il n’y a pas de règles absolues, même chez un même lecteur, qui va aborder sa lecture différemment en fonction de beaucoup de paramètres sur lesquels personne n’a vraiment de prise !

Comme tu le dis, on sent parfois qu’une scène de sexe n’est présente que pour le « quota », quoi qu’il en soit je pense que trouver le bon moment pour insérer une telle scène, un bon équilibre, n’est évident pour aucun auteur. Qu’il soit édité ou non, il doit avant tout savoir se remettre en question ET se poser les bonnes questions, tout en sachant écouter les points de vue extérieurs car, le nez collé dans son ouvrage, il n’aura pas la distance nécessaire pour en remarquer les défauts. J’ai appris de cette récente expérience d’écriture qu’un auteur doit savoir en permanence faire des allers-retours dans ses points de vue, passer à une vue de détail (corrections orthographiques, grammaticales, rajouter ou enlever des mots…) à une vue d’ensemble (équilibre des paragraphes, des chapitres, rajouter des explications à tel endroit du roman pour que le lecteur ait les informations nécessaires pour la suite, faire attention au rythme d’ensemble…), et tout ça sans arrêt… Un exercice d’équilibriste pas évident du tout, mais qui s’apprend avec le temps et l’entraînement. La description d’une scène d’amour n’en est qu’une petite partie, même si le but de l’histoire est uniquement la romance, alors tu imagines la difficulté quand le roman aborde d’autres intrigues en parallèle…

Tu as raison : nous, ici sur ce forum, nous revendiquons notre droit à lire ce qui nous plaît et il est tout aussi difficile d’écrire un roman sentimental que n’importe quel autre roman. Nous déplorons cette catégorisation entre « bonne littérature » et « littérature de bas étage » que veulent instaurer certains snobs soit-disant bien pensants, alors ce serait dommage qu’au sein d’un même genre de littérature (ici, sentimentale), nous-mêmes reproduisions cette échelle de valeur basée sur des stéréotypes ! Quand on aime lire des histoires d’amour pour lesquelles certains pays ont encore des lois rétrogrades impliquant l’emprisonnement, eh bien je dis qu’on devrait être les premières à faire preuve d’ouverture et à refuser toute forme de raccourcis dangereux. Dire que tel éditeur sentimental est plus nul qu’un autre parce qu’il est de bon ton de penser comme ça, c’est exactement le même genre de fonctionnement intellectuel qui conduit, dans des cas plus extrêmes, à des dérives discriminatoires : homophobie, racisme, misogynie...

Le plus important, finalement, c’est d’accepter qu’il en faut pour tous les goûts, refuser les a priori négatifs et accepter d’être agréablement surpris. Ce n’est pas toujours évident, mais c’est possible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lena06

avatar

Féminin Messages : 1323
Date d'inscription : 12/08/2013
Localisation : Soleil, palmiers... NICE, quoi

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Dim 25 Mai - 11:48

Trés juste, Alex !
 J'avais discuté de cet "ostracisme" et de ce mépris des cercles littéraires parisiens pour la romance, sur un sujet de Karen Harroch. Il a fallu plusieurs décénnies pour que le polar, cette littérature de gare, accède au rang de genre littéraire, mais c'est une littérature de "mecs". La romance de manière générale (sentimentale, historique, érotique, paranormale, fantasy, MM), c'est des livres "pour la ménagère de moins de 50 ans" (sic)... (je parle même pas des gays)  Elle est une cible du marché, elle fait vendre, donc on édite (et même beaucoup), mais de là à  en parler dans les salons littéraires ou les émissions de télé...
ET tu as raison, même au sein de ce "sous genre" méprisé, nous reproduisons des discriminations ...c'est humain sans doute.

Personnellement, je n'ai pas d'à priori sur Harlequin, qui a enchanté mes jeunes années avec ses romances historiques (et m'a valu il faut le dire beaucoup de quolibets de la part de ma famille d'intello). Mais ça ne m'a jamais paru incongru de passer de Steinbeck à Asimov, de Baudelaire à Louise Allen !  J'ai cessé d'acheter des Harlequins quand je me suis consacrée davantage à la Fantasy et Bit Lit (à la notable exception des Gena Showalter et des Rachel Vincent), et j'y suis revenue depuis peu avec leurs romances gays.

Cela dit, je constate que pour le moment et même s'ils ont l'habitude de publier aussi des romances érotiques, leurs titres MM restent très softs. Je pense que c'est un choix éditorial: c'est le premier gros éditeur, trés connu et trés grand public, qui se lance dans la romance LGBT , en l'affichant (Milady/Bragelonne a publié quelques titres aussi, depuis des années  et semble décidée à le faire plus largement, mais sans aucun effet d'annonce là dessus). C'est courageux, je les félicite d'ailleurs de ce pari, mais risqué, et je pense qu'y aller "en douceur" au départ est une bonne chose pour les lectrices qui aiment la romance mais ne connaissent pas encore le MM. Ca permet d'ouvrir le genre sur un lectorat plus diversifié, non habitué, mais sans choquer pour autant.
Et je suis persuadée que d'ici quelques mois ou années, Harlequin sortira une collection "MM Spicy"   Cool  .
Car dans la romance MM comme pour la H/F, on commence soft, et puis on en veut toujours plus... il n'y a qu'à voir le succés des romances érotiques, voir BDSM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Lether



Messages : 19
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Dim 25 Mai - 13:17

En effet, cet ostracisme est bel et bien présent, quelles que soit les sous-catégories de la littérature à but de divertissement, et les « sous-sous-catégories » au sein d’un même genre (chick-lit, bit-lit, M/M etc.) ! Ce qui est vraiment paradoxal quand on y songe : la littérature sentimentale, érotique ou non, est le genre le plus décrié, mais aussi le plus vendu ! C’est bien la preuve que parmi ceux qui se moquent, il y a plein de lecteurs qui adorent ça en douce, sinon ça ne marcherait pas autant… De mon côté, je me fiche du regard des autres. J’adore certains classiques (je relis « Au Bonheur des Dames » une fois par an et je me suis tapé tout les Misérables à 11 ans parce que je trouvais l’histoire super), mais en tant qu’auteur, je revendique le droit de me placer dans un genre qui me convient : la romance divertissante. D’une, c’est parfait pour le moral, et de deux, il est plus sain et moins dangereux de lire une bonne romance que de se défouler violemment devant un match de foot et de taper sur les supporters. Tous ceux qui se moquent de nous feraient bien de réfléchir à leur propre comportement, mais c’est une autre histoire…

Pour en revenir à Harlequin et à leur ligne éditoriale, je ne peux pas trop m’avancer sur le sujet. Tu dis que leurs titres M/M restent très softs, je ne peux pas te contredire sur le sujet. Simplement, n’oublions pas que le but de HQN n’est pas de publier de la romance MM : c’est de publier plusieurs genres du moment que l’histoire leur plaît, dont la romance et ses sous-genres comme le M/M ou l’érotique hétéro. Et comme jusque-là, parmi les très nombreux titres à être sortis depuis l’an dernier, ils n’ont sorti que 3 M/M (le mien, celui de David Lange et, dans une moindre mesure, celui de Anne Rossi qui ne se concentre pas que sur la romance d’après ce que j’ai compris), il m’est difficile de savoir exactement ce qu’il en est de leur vision à long terme, et de toute façon ce n’est pas à moi de parler pour eux !

Mais peu importe : ouvrir la porte à un nouveau genre ne signifie pas qu’un éditeur doit accepter n’importe quoi non plus, surtout un éditeur qui a une présence sur le plan international et qui a plus de trente ans d’expérience dans l’édition. En effet, il s’agit ici d’une collection numérique avec plusieurs titres mensuels, donc c’est normal qu’ils n’aient pas tout leur temps à consacrer à des manuscrits mal ficelés ou nécessitant trop de correction, et c'est valable pour tous les gros éditeurs. J’imagine donc que les récits ayant leur préférence sont ceux qui sont presque publiables en l’état, mais là encore, ce ne sont que des suppositions de ma part parce que je ne me base que sur ma seule expérience. Peut-être as-tu as raison et que commencer en douceur dans le M/M soit pour HQN une décision stratégique mûrement réfléchie, mais quoi qu’il en soit, il est certain que publier une histoire bien fichue, peu importe le genre, soit le critère principal dans leurs choix d’édition, comme pour n’importe quel autre éditeur... Si ça se trouve, si Méthias avait été une fille, ils auraient peut-être quand même publié mon roman, qui sait ?

Enfin bref, nous verrons bien sur le long terme, et de toute façon nous ne pouvons que nous réjouir de l’émergence au grand jour du M/M, Harlequin ou pas  Smile .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
helselene

avatar

Féminin Messages : 2087
Date d'inscription : 14/04/2014
Age : 45

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Dim 25 Mai - 14:27

Très intéressant à lire ce post,

je lis moi de puis toute petite, de tous les genres de lecture, je peux lire des trucs très profonds et les classiques comme des romances toutes simples. Je ne cache pas mes lectures à personne et même que parfois certains me demandent des avis sur un truc à lire. Donc quand quelqu'un me voit avec ma liseuse assise dans un coin (ce qui arrive toujours loll) et me demande ce que je suis entrain de lire, je ne me gêne pas du tout pour donner le titre et de faire un résumé de ma lecture, peut-importe le sujet, même si c'est un bdsm m/m

et je dirais que la plus part des gens le prennent bien, je pense que ça vient aussi du lecteur donc. J'assument mes lectures au point que j'en parle avec fierté et les gens n'osent rien dire de mal puisqu'ils voient bien que ce serait inutile. Si je me cachais ou en parlais avec honte, je ne sais pas si la réception serait la même.

Donc le lectorat doit assumer ses lectures ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Lether



Messages : 19
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Dim 25 Mai - 16:19

Pas faux !
Il est possible, en effet, qu'assumer ses lectures permette petit à petit de changer les mentalités et le regard que l'on porte sur cette littérature... Quoi qu'à mon avis, cela risque de prendre du temps en France. Si les romans sentimentaux ne souffrent pas beaucoup de cette image à l'étranger, la France reste un pays très élitiste dans de nombreux domaines dont la littérature, il n'y a qu'à voir comment ils se rengorgent avec des romans "chiants" aux couvertures ternes censée dire au lecteur "NOUS, on fait de la bonne littérature". Il y a quelques mois, j'avais d'ailleurs mis un lien sur ma page Facebook avec des articles traitant des couvertures de roman et qui illustrent bien ce phénomène et ce snobisme ambiant. Le problème, c'est que si on se plaint que les Français ne lisent pas assez, il faut savoir se remettre en question et arrêter de se la péter avec des trucs qui ont juste l'air indigestes et auto-masturbatoires (et je ne parle même pas des horreurs qu'on nous force à lire à l'école... il n'y a rien de mieux pour dégoûter les jeunes de la lecture à vie). Il en faut pour tous les goûts, ça c'est vrai, mais s'arranger pour que les gens se sentent honteux de ce qu'ils aiment n'a jamais fait avancer les ventes de livres : au lieu de lire des trucs censés être "intelligents" à la place, ben les gens ne lisent pas du tout, et je doute que ce soit le résultat voulu au départ...

Personnellement, mon amour pour la lecture vient de la découverte de Fantômette et du Club des Cinq, et j'en suis fière. Il est même probable que de nombreux adolescents se soient mis à la littérature grâce à Twilight ou à Harry Potter, et ce n'est pas plus mal. Enfin bon... Espérons que même si ça doit prendre du temps, ça puisse bouger dans le bon sens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lena06

avatar

Féminin Messages : 1323
Date d'inscription : 12/08/2013
Localisation : Soleil, palmiers... NICE, quoi

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Dim 25 Mai - 17:04

Ah, Fantomette et le Club des 5... et le clan des 7, Michel, Alice... je ne sais même pas si ça existe encore, la bibliothèque rose et la bibliothèque verte, mais c'était génial !! Et les Safari signe de piste (Prince Eric, quoi !!!) , ça c'était des sacrés romans d'aventure, d'amitié et de mystère !   Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Lether



Messages : 19
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Dim 25 Mai - 17:22

Pour ça, oui ! Je ne connais pas Michel ni Prince Eric, mais les autres étaient passionnants. Aujourd'hui, ils sont remplacés par d'autres tout autant passionnants, c'est une bonne chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fjudy

avatar

Féminin Messages : 925
Date d'inscription : 24/01/2014
Age : 35
Localisation : Gard

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Dim 25 Mai - 19:07

Les bibliothèques rose et vertes existent toujours, ma fille de 7 ans aime lire du coup je me suis remise à la littérature de mon enfance. Mais j'ai pas retrouvé Alice Crying or Very sad Mais il y a de formidables nouveaux romans pour les enfants.

Ces mêmes personnes adeptes de la masturbation intellectuelle n'aiment pas Marc Levy pourtant célèbre dans le monde entier, et Françoise Bourdin  qui a écrit une romance M/M formidable (Tiens le prix Kindle fait le double du prix poche : encore un mystère)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://julieforgeron.wordpress.com/
Alex Lether



Messages : 19
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   Lun 26 Mai - 7:39

C'est vrai !
Et merci pour l'info, ce roman a eu de bonnes critiques sur Amazon. Je vais le mettre dans ma PAL.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les indiscrétions des Mixous sur... Alex Lether
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mix de Plaisirs :: Les Activités du Forum :: D'Auteurs à Lecteurs-
Sauter vers: