AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

  • *** Clic sur la couv pour voir son résumé !
  • *** Si le bruit du chat vous gêne, vous pouvez l'enlever
  • *** Un SP = Une chronique, contactez Mixjux
  • *** Page Facebook : Mix de Plaisirs
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Rage au coeur ( Monde de Gaîa) - S.M. Gerhard
Aujourd'hui à 13:54 par smalad

» Seconde Chance T2 : La boucle est bouclée - T.A. Webb
Aujourd'hui à 9:35 par smalad

» Ici ou Ailleurs T2 : Venue de nulle part - Roan Parrish
Aujourd'hui à 9:33 par smalad

» Le sang de glace #1 - Tess Annzu
Aujourd'hui à 9:32 par smalad

» [Jeu] Devinez qui je suis...
Aujourd'hui à 9:27 par smalad

» La pêche aux bons plans !
Aujourd'hui à 9:19 par smalad

» En Mâle d'Amour T4 : Oser espérer - T.M. Smith
Aujourd'hui à 9:01 par Ozalide

» Sanglante Obscurité T3 : - Johan Fournier
Aujourd'hui à 8:24 par Mateiva

» Trois Instants d'Eux - Mathias P.Sagan
Aujourd'hui à 8:15 par Mateiva

» Les enfants de la nuit T1 : Le tueur centenaire - Jessy K.
Aujourd'hui à 7:18 par Arianouchka

» Ouvrir les yeux - Marc Gardner
Hier à 18:17 par Dwenye

» L'horoscope amoureux T1 : Leo Loves Aries - Anyta Sunday
Hier à 18:01 par Dwenye

» L'enfer est complet en cette saison - Solade
Hier à 17:58 par Dwenye

» Une fin d'année entre amis - Cendre Elven
Hier à 15:18 par smalad

» Les loups de Stockton T2 : Faire Face au Péché - Lisa Oliver
Hier à 15:15 par smalad

» Au premier regard T2 : Dis-moi que je rêve - TJ Klune
Hier à 14:26 par smalad

» Inscription swap noel 2017
Hier à 12:48 par snurfsnurfsnurf

» Les amants de Lexington T1 : L'étalon sauvage - Ariel Tachna
Hier à 12:32 par Ozalide

» Le garçon qui venait du froid - B.G Thomas
Hier à 12:23 par Ozalide

» Égotique Romantique - Flor Abril
Hier à 8:22 par smalad

Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 112 le Jeu 23 Fév - 10:01

Partagez | 
 

 La couleur de l'enfer - Tan Hagmann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mixjux
Admin
avatar

Féminin Messages : 7876
Date d'inscription : 02/05/2013
Age : 30
Localisation : Ici... et ailleurs !

MessageSujet: La couleur de l'enfer - Tan Hagmann   Mer 23 Mar - 10:22



Like a Star @ heavenLike a Star @ heaven


Le mannequin danois Kris Jorgensen a désormais le vent en poupe, mais il est partagé entre deux désirs : vivre au grand jour avec l’homme qu’il aime et avoir des enfants. Son espoir de paternité n’est pas inaccessible car, pour des raisons d’image, son employeur l’a contraint à prendre épouse.
Comment faire pour aller au bout de ses rêves et concilier épanouissement personnel et réussite professionnelle ?


Like a Star @ heavenLike a Star @ heaven

Amazon
7switch



Dernière édition par Mixjux le Dim 3 Avr - 18:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mixdeplaisirs.forumactif.org
v.d prin

avatar

Féminin Messages : 1093
Date d'inscription : 29/12/2013
Age : 51
Localisation : Paris et ses environs

MessageSujet: Re: La couleur de l'enfer - Tan Hagmann   Sam 26 Mar - 20:08

Ah, Tan !! Tu m’as encore fait des montagnes russes avec cette histoire et suite. Moi qui pensais lire le dernier opus, j’avais été déçu par la fin... qui finit avec les deux protagonistes ensemble, mais pas vraiment réconciliés. Heureusement, HV a corrigé mon erreur, parce que, sinon, j’aurais râlé. Je vais attendre la suite avec impatience. En tout cas, sache que j’ai aimé retrouvé Kris, et ses incertitudes, douleurs... Je souhaite qu’il trouve l’apaisement dans le dernier tome... mais ce n’est pas moi l’auteur, alors je vais te laisser m’emmener dans ton monde. Dans tous les cas, j’ai été happé par ton histoire et tes mots, et tes phrases toujours aussi belles. Merci beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanagre

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 12/10/2014

MessageSujet: Re: La couleur de l'enfer - Tan Hagmann   Dim 27 Mar - 21:40

Ah, ma Vd, que c'est adorable ! Je suis contente que cette suite t'ait plu.
Et, oui, je confirme, il y aura une autre suite, qui clôturera l'ensemble de cette trilogie dont "Bi live in me" est le premier volet, "La couleur de l'enfer" le milieu, et un prochain que je suis en train d'écrire (et dont je ne connais pas encore le titre) qui en sera la fin. Very Happy
Voilà voilà… tous les espoirs sont donc encore permis… Wink
Merci pour ta lecture et j'espère à bientôt. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plum Kreole

avatar

Féminin Messages : 265
Date d'inscription : 04/08/2015

MessageSujet: Re: La couleur de l'enfer - Tan Hagmann   Lun 28 Mar - 10:05

Il est sur et certain que je suis tombée sous le charme de la plume de l’auteure… Si j’avais déjà beaucoup aimé « Bi live in me » le premier volet de sa trilogie, je dois dire que pour ce nouvel opus, c’est un véritable coup de cœur. J’ai littéralement dévoré ce bouquin, je me suis régalée, même si j’ai angoissé, souffert, soupiré et eu très peur pour nos deux héros préférés…
C’est une fois de plus, avec pleins de poésie, de subtilité, de tendresse dissimulée, que l’auteure nous ouvre les portes du monde touchant, oppressant, choquant, troublant, de Kristian et Andréa.
Dès les premières pages, elle nous plonge dans l’envers du décor, le côté sombre, celui qui reste tapis dans l’ombre, mais qui, lorsqu’il se dévoile, bouscule tout sur son chemin …
Kristian et Andréa, Déa et Kri. Ils s’aiment, cela est certain, mais l’amour ne fait pas tout. Parfois cela ne suffit pas. Kristian à de grandes espérances, de ce fait il ne se satisfait pas de l’essentiel… Mais à force de trop en vouloir, tout peut nous échapper et finir par nous perdre …
A travers ces mots (maux), l’auteure nous délivre les fêlures de Déa, qui fragilisent d’une certaines façon Kristian… Andréa est fou d’amour pour son mannequin « Sa muse » … Mais malgré tout, il refuse de partager ses blessures du passé, il préfère occulter le tout, quitte à fragiliser encore plus la confiance de Kristian…
Kristian à tellement peu de confiance en lui, tellement empli de doutes, d’incertitudes, toujours à fleur de peau, que lorsqu’un drame survient, celui qui brisera tous ces rêves d’avenir, ce dernier se perd totalement … Nous suivons ses déchéances, sa descente fulgurante aux enfers, le mal qu’il va s’infliger, comme pour se punir d’en avoir trop voulu, en espérant que Déa finisse par se lasser de lui, finisse par ne plus l’aimer, finisse par le mépriser, et de ce fait le conforter dans son idée : qu’il n’est rien et qu’il ne mérite rien … Surtout pas l’amour d’un tel homme.
Ce roman ne nous laisse pas une seconde de répits. Nous sommes tenus en haleine du premier au dernier mot. Il est difficile de ne pas se laisser submerger par les émotions, tant elles sont intenses, dures et tendres à la fois …
Malgré l’enfer qu’ils traversent, nous ressentons dans chaque fibre de notre corps, tout l’amour qu’ils se portent. Il transcende à travers les mots. J’ai été happé par leur histoire, déchiré par leur maux. J’ai angoissé en suivant leurs actions et leurs décisions, j’ai vibré plus que de raison par leur actes d’amour et versé des larmes devant toute l’abnégation et le don de soi dont fait preuve Déa.
C’est avec grande impatience que j’attends le volet final, en espérant, qu’ils auront la vie et la fin heureuse qu’ils méritent.
Je finirai avec ces quelques citations :
« Kristian, avec un petit rire d’excuse, lui expliqua :
— Je crois que mon mec en a marre que vous nous tourniez autour. Et
puis, c’est vrai qu’il va se débrouiller pour me réchauffer, pas de souci non
plus pour ça. Mais, merci quand même pour votre couverture.
Et cela lui plut excessivement, à Andréa, de s’entendre pour la première
fois appeler en public : « Mon mec » »

« À peine avait-il levé les yeux que Déa, sans le laisser respirer, prit son
visage à deux mains et l’embrassa. Non pas de l’un de ces effleurements de
lèvres discret, mais réellement un vrai baiser. Profond. Mouillé. Brûlant. Au
moins autant que tous les sentiments ardents, que ce drôle de garçon
imprévisible lui inspirait.
L’un de ces baisers, comme une lame de fond, qui balayait tout sur son
passage. Les frayeurs et les doutes. Les pudeurs inutiles, comme les restes
de retenue, qui l’empêchaient encore de montrer à la terre entière que Kri et
lui s’appartenaient sans réserve »

« Putain, Kris… marmonna Tricky, bluffé. Si seulement une meuf
pouvait m’aimer, juste la moitié de ce que peut t’aimer Andréa, je crois que
je serais déjà un homme comblé ! »

« Franchement, pourquoi tu ne l’appelles pas ?
— Mais tu crois quoi, Yuna ?… Si l’on avait mis bout à bout tous les
messages que j’ai pu lui laisser depuis son départ, mais… Mais on pourrait
en faire une chanson. Avec plusieurs couplets et tous les sales refrains qui
vont avec !
Son désarroi était si touchant que l’Eurasienne en fut émue.
— Alors, arrête de l’arroser de messages et laisse-lui juste un SMS de
réconfort.
— Quelle différence ?
— Les paroles s’envolent, les écrits restent.
Andréa n’en était pas convaincu. Mais, pourquoi pas, après tout ? Cela ne
coûtait rien d’essayer. Alors ses doigts, plus vite que la foudre, avaient
tapoté sur les touches le seul cri du cœur qui lui venait à l’esprit.
« Tu me manques à en crever ! » »

Ma note : 5/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/profile.php?id=100009896857759
tanagre

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 12/10/2014

MessageSujet: Re: La couleur de l'enfer - Tan Hagmann   Lun 28 Mar - 14:34

<3 <3 <3

Merci…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mateiva

avatar

Féminin Messages : 667
Date d'inscription : 16/12/2014
Age : 37
Localisation : Cessy 01170

MessageSujet: Re: La couleur de l'enfer - Tan Hagmann   Mar 29 Mar - 9:58

Cette suite de "Bi live in Me" est aussi douce qu'amère, un condensé de sentiments à fleur de peau.
Nous retrouvons Kri et Déa qui vivent leur amour fou, leur amour fort, leur amour clandestin mais aux yeux de tous. Un amour qui les transcende et qui les fragilise. Un amour qui fera ressortir chez Andrea ses peurs les plus secrètes, ses traces du passées oubliées, mais jamais effacées. Si Kri tente de l'aider, il est encore trop tôt pour lui, pour se confier, se libérer totalement.
Kristian, lui, est tiraillé entre son amour pour Andrea et son besoin viscéral d'être père. Un besoin qu'Andrea a du mal à comprendre.

Au fil des pages de ce court roman, nous découvrons nos deux héros à la fois heureux et malheureux. Heureux de cet amour si vrai, et malheureux de cette liberté totale qu'ils n'ont pas encore acquise de part les obligations de Kri. Et toujours ce spectre de Aude, la femme de Kri, qui plane au-dessus d'eux. Celle-ci m'aura d'ailleurs étonnée car c'est une femme gentille et douce qui encouragera son mari dans ce qui le rend heureux, pour réussir là où elle échoue....et quel échouage.

Kri et Déa sont deux caractères forts, deux écorchés vifs, deux hommes que la passion rend vulnérable et courageux.
Déa est très épris de Kri, Kri, c'est sa muse, son obsession, son souffle, sa respiration. Andréa a bien évolué dans cette suite, et se montre déterminé dans ce qu'il souhaite, et surtout dans les démonstrations affectives envers son homme.

Après des moments passionnés, après des petites disputes, un drame survient, et c'est tout l'amour qu'il se porte qui devient la couleur de l'enfer, la couleur de la chute, de la déchéance. Kri devient un fantôme, bascule du mauvais côté et c'est tout ce qu'il avait réussi à faire disparaître au contact de Déa qui revient à la surface, ses doutes, son rabaissement par rapport à Andrea, tout son côté obscur qui redevint lumière.
Le cœur de Andrea va souffrir, va pleurer, va saigner de ce silence, de cette impuissance à sauver son amour.
Puis, dans une illumination, un second souffle, un tout petit rien qui fera que peut-être tout peut redevenir possible.
Alors j'attends la suite avec impatience pour continuer ma route avec eux, pour voir si ils auront la force nécessaire pour tout nettoyer, tout absoudre.

La plume de l'auteur est fluide, agréable. Elle vous transporte dans des émotions très intenses, émouvantes, avec des personnages dont le caractère est troublant, attachant. Une écriture douce, parfois plus brutale, pour exprimer cette sensibilité qui se dégage de chacun de nos deux protagonistes.
La fin du récit s’enchaîne à une telle vitesse que mon cœur a raté quelques battements, qu'il a pleuré pour Kri qui, inexorablement, s'enfonce dans la déchéance, la souillure, la douleur, sans réussir à entrevoir la lumière que Déa peut lui apporter, mais surtout, sans apercevoir que Déa est là, tout près, avec lui, pour lui.
Bref, des émotions qui font le yoyo, des émotions fortes, déchirantes.

Une courte suite où Déa et Kri, malgré leur amour sincère, seront rattrapés par leurs secrets et leur passé, mais où cet amour prend forme, s'ancre dans leur peau, leur esprit, leur vie. Un amour extrême relaté par des mots et des phrases qui vous emportent.

Merci pour ce coup de coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mateiva.blogspot.fr/
tanagre

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 12/10/2014

MessageSujet: Re: La couleur de l'enfer - Tan Hagmann   Ven 1 Avr - 11:22

Merci à toi pour cette chronique qui me va droit au coeur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arianouchka

avatar

Féminin Messages : 690
Date d'inscription : 05/10/2015
Age : 59
Localisation : pas loin de chez Mickey mais j'étais là avant lui

MessageSujet: Re: La couleur de l'enfer - Tan Hagmann   Mar 7 Fév - 8:53

Lu d'une traite ou presque (faut bien travailler ...) et j'ai une fois de plus vibré pour Kristian et Andréa qui m'ont en fait voir de toutes les couleurs et HEUREUSEMENT que j'ai le 3 sous la main pour me plonger aussitôt dans leur histoire. L'écriture de Tan m'a conquise, et je l'ai encore plus appréciée dans ce tome. Les personnalités de ces deux amants sont vraiment attachantes et je les aime autant l'un et l'autre. Leur amour est sublime, vraiment, mais à en croire leur vécu, ils n'ont pas fini d'en baver. J'espère que le 3 leur apportera, comme le dit v.d.prin, enfin la paix et la possibilité de vivre leur amour dans toute sa beauté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyonjp



Masculin Messages : 1038
Date d'inscription : 16/07/2015
Age : 57
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: La couleur de l'enfer - Tan Hagmann   Sam 6 Mai - 19:06

Pareil, je l'ai apprécié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanagre

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 12/10/2014

MessageSujet: Re: La couleur de l'enfer - Tan Hagmann   Lun 8 Mai - 15:32

Merci beaucoup à vous 2, je suis touchée ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La couleur de l'enfer - Tan Hagmann   

Revenir en haut Aller en bas
 
La couleur de l'enfer - Tan Hagmann
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mix de Plaisirs :: Lectures M/M :: Romans :: C-
Sauter vers: