AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

  • *** Clic sur la couv pour voir son résumé !
  • *** Si le bruit du chat vous gêne, vous pouvez l'enlever
  • *** Un SP = Une chronique, contactez Mixjux
  • *** Page Facebook : Mix de Plaisirs
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 112 le Jeu 23 Fév - 10:01

Partagez | 
 

 Black & White - Maxime DESROCHERS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
katia161269

avatar

Féminin Messages : 3046
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 47
Localisation : Belgique - Mons

MessageSujet: Black & White - Maxime DESROCHERS   Mer 27 Aoû - 10:53



Like a Star @ heavenLike a Star @ heaven


Jacques, jeune professeur de mathématiques, gay, débarque de Métropole à l'ile de la Réunion. Proche et attentif à la vie de ses élèves, il va se trouver rapidement confronté à des situations peu ordinaires... Un récit étonnant qui vous mènera sur des chemins parfois tortueux, terribles même, desquels l'amour et l'amitié sortiront grandis...


Like a Star @ heavenLike a Star @ heaven

Site de l'auteur



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fergal

avatar

Masculin Messages : 106
Date d'inscription : 15/12/2013
Age : 44
Localisation : Essonne

MessageSujet: Re: Black & White - Maxime DESROCHERS   Mar 2 Sep - 13:08

Je viens d'acheter. Je me plonge dans la lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
katia161269

avatar

Féminin Messages : 3046
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 47
Localisation : Belgique - Mons

MessageSujet: Re: Black & White - Maxime DESROCHERS   Mar 2 Sep - 13:09

c'est le prochain dans ma PAL.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cass cass

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 04/05/2013

MessageSujet: Re: Black & White - Maxime DESROCHERS   Lun 8 Sep - 22:12

belle histoire même si le postulat de départ m'a un eu géner....

spoile:
 


c'est bien écrit et on se laisse vite emporter par l'histoire mais ce n'est pas vraiment une happy end....
3/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
katia161269

avatar

Féminin Messages : 3046
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 47
Localisation : Belgique - Mons

MessageSujet: Re: Black & White - Maxime DESROCHERS   Mar 9 Sep - 12:29

Bon, l'histoire en soi est bien : un jeune professeur qui "tombe" amoureux de son élève noir et qui va aider un autre élève blanc celui-ci à surmonter les dures épreuves qu'il traverse dans la vie, d'où le titre Black & White.
Par contre ce que je n'ai pas aimé et qui a gâché mon plaisir c'est que comme dans tous ses romans, tout le monde couche avec tout le monde.
Dans les persos, il y a Jacques, jeune prof de 26 ans et les 4 élèves : Jordan - Florian et les jumeaux.
Jacques se tape les 4 élèves sous le couvert de faire mumuse entre garçons et tombe amoureux de Jordan. Amour pas très crédible quand on vois que Jordan de son côté va se taper les jumeaux et ensuite Florian de façon beaucoup plus régulière puisque celui-ci va devenir très proche de lui. Moi je n'y ai pas cru une minute à ce soit disant grand amour surtout quand on sait qu'il va continuer à se taper Florian et Jordan ensemble de temps en temps quand l'envie s'en fait sentir.
En tout cas une chose est sûre. Cet auteur ne connaît pas le concept de la fidélité dans un couple.
Info pour Mix : pas vraiment un happy end.

2/5 dommage car il y avait un énorme potentiel pour faire une superbe histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Missing52

avatar

Féminin Messages : 356
Date d'inscription : 26/11/2013
Localisation : France

MessageSujet: Re: Black & White - Maxime DESROCHERS   Jeu 25 Sep - 19:53

Pour moi c'est une très belle histoire, même si le happy end espéré n'est pas celui que j'aurais aimé, l'épilogue est suffisamment optimiste pour atténuer ma tristesse et amener la touche d'espoir de bonheur pour l'avenir des protagonistes.
Pour ce qui est du reproche récurent pour cet auteur, je rappelle que (contrairement à la grosse majorité des M/M) il est écris par un homme, et non pas par une femme pour un public féminin (et donc adapté à ce qu'une femme souhaiterait lire). On n'aime ou on n'aime pas le style, mais au moins il sait de quoi il parle pour l'avoir vécu
Les hommes quel que soit leur âge (à partir du moment où ils sont sexuellement actif évidement) pensent au sexe plus souvent que ne le ferait une femme. Ce petit rappel étant fait, il s'agit là de roman gay donc concernant deux hommes, l'idée est donc à multiplier par deux. Pour celle qui ne connaisse pas il serait bon de regarder les 10 premières minutes du premier épisode de Qeer of folk, c'est particulièrement bien exprimé.
Ensuite la psychologie de Jacques est suffisamment réfléchi pour qu'il n'y ait jamais la moindre "tromperie" tout est fait de façon claire et franche entre les différents protagonistes et je trouve même cela plutot sain de sa part de laisser à Jordan la possibilité de faire ses propres expériences plutot que de "l'enfermer" dans une relation exclusive. De plus il y a une ambiance très différente, et très bien décrite, entre les jeux sexuels entre "copains" et les relations amoureuses, ce qui personnellement me plait tout particulièrement chez cet auteur tant l'ambiance amoureuse est emprunte de tendresse.
Bref un très joli livre une fois de plus.
4,5/5 à cause du dernier chapitre que j'aurais voulu différent, même si l'épilogue compense ma déception.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tornadeo

avatar

Messages : 1902
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 38
Localisation : Commodore

MessageSujet: Re: Black & White - Maxime DESROCHERS   Mar 21 Juil - 20:51

Histoire sympa et qui se lit tranquillement. Bon, faut pas s'arrêté au préjugé et ne pas tenir compte du détournement de mineur, du fait qu'un prof aime se tapé des ados.L'écriture est simpliste. Une histoire un peu trop facilement mené ou chaque problème y a une solution.Tout vient et se règle trop facilement, aucune méfiance des ados (surtout quand on sait ce qu'à subit un des ados),c'est d'ailleurs pourquoi j'ai pas pigé la fin.Trop triste.


3,5/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mawya

avatar

Masculin Messages : 395
Date d'inscription : 27/04/2015

MessageSujet: Re: Black & White - Maxime DESROCHERS   Mar 21 Juil - 22:29

@missing52 et à tout le monde, le débat est ouvert ! : je n'arrive pas à savoir exactement ce que tu veux dire par ton commentaire sur le reproche fait à Maxime Desrochers.
Je pense que tu as raison sur le fait que les hommes pensent plus souvent au sexe que les femmes. Donc l'idée qu'il y ait beaucoup de sexe dans ce roman n'est pas étonnante. Après à chacun d'apprécier ou pas !
Par contre, le reproche s'appuie sur le fait que ça se passe entre un adulte et un adolescent. Je ne veux pas m'égarer ou dire ce que tu ne dis pas ! Smile , mais ça ne te choque pas un peu ce genre de relation ?
Certes, on est mature sexuellement à 14 ans. Moralement, sentimentalement, j'en doute...Et c'est cela, à mon avis, qui peut-être dérangeant.
Même si le consentement est réciproque, je ne suis pas certain qu'il soit bien éclairé ; que ce soit de la part de l'adolescent ou de l'adulte.
Je suis ouvert d'esprit, mais je comprends que ça puisse choquer. J'ai d'ailleurs pris le parti de ne plus lire les romans de Maxime Desrochers depuis que j'ai tenté l'expérience avec "Mémoires d'un lycéen hors normes".

En attendant des réponses Wink , à plus tard !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Missing52

avatar

Féminin Messages : 356
Date d'inscription : 26/11/2013
Localisation : France

MessageSujet: Re: Black & White - Maxime DESROCHERS   Mer 22 Juil - 9:21

@Mawya L’un des reproches fait à cet auteur c’est
1. la jeunesse de certains des personnages ayant une sexualité
2. le partage de la sensualité/sexualité en dehors du couple.
Alors pour avoir un peu discuté avec l’auteur (et en espérant ne pas trop déformer ses dires), c’est une volonté assumée de sa part de parler de la sexualité dans l’adolescence voire la préadolescence. Il n’y a qu’à lire son autobiographie romancée « Si tu m’aimes comme je t’aime » pour comprendre pourquoi le sujet est aussi important pour lui.
Pour ce qui est du « partage des découvertes », je le ressens plus comme un « papotage entre filles » où chacun raconte ce qu’il a découvert au sujet de la sexualité avec, il est vrai, un aspect plus visuel/physique que ce que feraient deux (ou trois) filles ensemble.
La majorité des lecteurs sur ce site sont des adultes, donc avec une vision « mature » de la sexualité, Maxime Desrochers se replace dans l’adolescence, là où les hormones sont à plein régime et le désir de découverte et d’expérience sont à leur maximum. Alors oui, tout ce sexe, tous ces échanges sont peut-être déroutants ou perturbants pour certains lecteurs, mais je trouve que la plume de Maxime Desrochers est toujours « parfumée » de tendresse et l’on sent malgré tout toujours l’amour entre les personnages.

Pour ce qui concerne ce livre précis est la sexualité entre un ado et un adulte, je rappelle à toutes fins utiles que la majorité (sexuelle ou non) est variable d’un pays à l’autre. Cela dit, ce n’est pas parce que l’un est majeur que le jeune ne peut pas ou ne doit pas ressentir du désir. Je ne dis pas que Jordan et ses copains sont moralement matures au point de voir les tenant et les aboutissant de leur acte, mais qui peut prétendre avoir été guidé par sa logique plutôt que par sa tête ou son cœur le jour où il a perdu (volontairement, j’entends) sa virginité ? Combien se sont donnés à son (ou sa) partenaire en étant persuadés que c’était son grand amour pour se rendre compte ensuite que ce n’était pas la réalité ? Au moins avec cet auteur, les sentiments concordent avec leur acte. Et d’après mon expérience, à 14/15 ans, quand on se fait « jeter gentiment » par un adulte parce que l’on est mineur, c’est probablement plus difficile à vivre, qu’une possible désillusion sur une rupture future. Je crois sincèrement que personne n’imagine à quel point un ado motivé peut se montrer insistant, et si « l’adulte » à un minimum de désir, je dois avouer qu’il est plutôt facile de lui faire « oublier » une loi que l’ado trouve restrictive. Je ne dis pas que la loi est mal faite, elle protège assurément plus d’enfants qu’elle n’en brime, mais je rappelle simplement qu’en matière de sexualité nous avançons tous à notre rythme et, que les raisons soient bonnes ou mauvaises, sur le moment ce ne sont pas des choses qui paraissent importantes. C’est comme dire à un ado de ne pas fumer et de ne pas boire, s’il en a envie, il trouvera le moyen de le faire dans le dos des adultes. À titre personnel je ne regrette aucun de mes choix adolescents (même ceux qui n’était pas « éclairé »), comme d’autres expériences de vie, ils m’ont construit et ont fait celle que je suis aujourd’hui. Avoir des relations sexuelles avec des adultes alors que j’étais ado n’a pas chamboulé ma psyché, cela m’a juste permis d’accepter mon corps et mes désirs (probablement parce que les adultes en question étaient sains et conscients des conséquences de leurs actes).

Revenons au livre, j’ai parfois l’impression de ne pas avoir lu le même que vous, le professeur explique clairement pourquoi il ne veut pas d’une relation avec son élève, ce qui n’empêche pas le jeune d’insister. Le film « Noce blanche » montrait également le poids de la culpabilité et du désir d’un professeur pour une élève, Maxime Desrochers a fait le choix de le laisser céder à la tentation. Et à ceux qui reprochent effectivement les multiples « partages » (impossible pour moi de le voir et de les appeler autrement), ça me semble aussi une manière de laisser à Jordan une opportunité de ne pas s’enfermer avec un adulte sans avoir eu la possibilité de découvrir autre chose. Pour le reste, on en revient à : Adolescence-Hormone-Sexe.

Chacun ressent les histoires, les situations et les sentiments d’une façon différente en fonction de son propre vécu et de son éducation, on peut avoir l’esprit ouvert et ne pas supporter certaines situations parce qu’elle nous touche ou que l’image qu’on s’en fait est perturbante. Pour ma part, j’évite le BDSM, et s’il m’arrive occasionnellement d’en trouver dans une lecture, je ne vais pas critiquer le choix de l’auteur pour avoir écrit une scène que je n’aime pas. Lire du Maxime Desrochers c’est savoir que le sujet de base sera l’adolescence, la découverte du sexe entre hommes (ados et/ou adultes), personnellement, sa sensibilité, l’image qu’il a de ces découvertes et des sentiments qui les accompagnent me touche, après, effectivement c’est une question de goût.
À tout hasard, je rappelle que ce roman est une fiction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tornadeo

avatar

Messages : 1902
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 38
Localisation : Commodore

MessageSujet: Re: Black & White - Maxime DESROCHERS   Mer 22 Juil - 9:28

Perso, ça ne me choque pas qu'un adulte puisse tomber amoureux d'un ado (bon, faut pas non plus qu'il y ait 20 ans d'écart, parce que là c'est tordu pour moi et que l'ado ait minimum 16 ans parce que plus jeune,c'est aussi tordu..... à moins que l'adulte n'attend que l'ado grandisse sans le toucher d'aucune manière,alors ça me va) mais là,ce qui choque c'est plutôt que Jacques dit bien dès le début qu'il est content d'être prof et d'être muté à la Réunion parce qu'il pourra se rincé l'oeil sur les ados.....par la suite,il se tape quand même 4 ados (dont une paire de jumeaux).D'autant plus qu'il se dit amoureux de l'un des quatre (me souvient pas des prénoms lol).S'il s'était contenté de celui dont il est tombé amoureux ça ne m'aurait pas choqué la relation adulte/ado mais c'est le fait qu'il se tape en plus 3 autres (et là dans ce contexte, c'est de la pédophilie) dont un qui se faisait violer régulièrement (ce que je trouve tiré par les cheveux...... je doute, fortement, qu'une victime (ado là, bordel) de viol répétitif ait envie de couché avec un mec qu'il ne connait ni d'Eve ni d'Adam).

Maintenant ce qui est du fait que les livres de cet auteur serait plus pour les hommes que pour les femmes, pour moi ce sont des conneries. Il aborde des sujets, que certains pourraient considérer comme tabou, mais y en a d'autres (genre Max Vos).Après,je pense que c'est juste en fonction de l'ouverture d'esprit du lecteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Missing52

avatar

Féminin Messages : 356
Date d'inscription : 26/11/2013
Localisation : France

MessageSujet: Re: Black & White - Maxime DESROCHERS   Mer 22 Juil - 10:46

J'avoue, je ne me rappelle pas les détails (presque un an que je l'ai lu), mais ce n'était pas quelque chose qui m'avait choqué, probablement parce que dans ma tête le prof était tout jeune et donc quasiment sortie de l'adolescence lui-même.
Pour ce qui est de se rincer l'oeil, je dois dire que quand je vais à une parade de pompier, c'est aussi pour me rincer l'oeil, même si j'ai aucune chance qu'il se passe quoi que ce soit. Je profite aussi des jolis paysages quand je vois des jeunes bien foutu sur les plages, cela fait-il de moi une pédophile si ceux-ci ont moins que l'âge légal ? Entre savoir profiter d'une vue qui nous plait et un passage à l'acte, il y a quand même une marge.
Après, comme je le disais ma lecture remonte à assez loin, mais il me semblait que les contacts entre le prof et les autres "gamins" restaient superficiels (fellation tout au plus). Je rappelle encore une fois que c'est une fiction, donc une vision fantasmé de l'auteur. S'il avait placé la même histoire autour de la planète Zorg dans une école de pilote de vaisseau spatial, personne n'aurait trouvé ces détails fictifs perturbants.
Et même si je suis très heureuse que les choses aient beaucoup changé dans ce domaine, faire une fixation sur "16 ans" alors qu'au début du siècle les filles pouvaient être mariée dès leur puberté dans certains milieux me semble terriblement arbitraire. J'avoue qu'à titre personnel j'ai toujours le sentiment d'être jugée quand on victimise un ado qui désire un adulte, on rend se dernier responsable de tout, reniant totalement la volonté de l'ado comme s'il n'avait aucune conscience de lui-même et de ce qu'il offre. Pour info : les ados ne sont pas des demeurés sans cervelle. Ils peuvent faire des erreurs, se tromper sur les gens, mais pas nécessairement plus que certains adultes, et dans ce domaine aussi, ils ont le droit d'expérimenter. Certes il y a des abus dans ce domaine, mais les sentiments des ados sont, dans ce contexte, complètement ignoré, le désir existe avant 16 ans, le passage à l'acte aussi, pourquoi un ado ne pourrait-il pas avoir le droit de vouloir un adulte ayant plus d'expérience, plutôt que de "subir" un gamin de son age qui se montrera plus maladroit et pourrait faire plus de mal à la construction psychique que des adultes plus à l'aise dans leur corps et dans leur vie sexuel ?

Je ne dis pas que ces livres s'adresse plus aux hommes qu'aux femmes, juste que les lectrices qui cherchent de la romance M/M parce qu'elles sont lassées des traditionnelles histoires "harlequin", trouve souvent les auteurs comme Desrochers et Max Vos trop cru, parce que les fantasmes décris sont plus sexués et descriptifs dans les scènes de sexe que les romances écrites par des femmes (ceux qui ne veux pas dire que certains auteurs masculin ne sont pas capable de romance "acidulé"). Ce qui m'agace, c'est que ce sont souvent celles-là qui critique ces romans parce que le fantasme masculin est différent de celui des femmes et qu'elles sont déçues de ne pas y trouver leur compte. Je ne dis pas que les fantasmes des uns sont incompatible avec ceux des autres, juste qu'ils sont différents et que lorsqu'on lit ces auteurs, on ne peut pas s'attendre à ce que la romance s'étale sur 25 chapitre avant d'avoir une scène tiède.
C'est toujours une question de goût, j'ai des journées avec des envies de Maxime Desrochers ou Max Vos et d'autres avec un besoin de douceur et de moins de sexe et dans ce cas la je lis TJ Klune ou Lily S. Mist.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Black & White - Maxime DESROCHERS   

Revenir en haut Aller en bas
 
Black & White - Maxime DESROCHERS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mix de Plaisirs :: Lectures M/M :: Romans :: B-
Sauter vers: